Tags and filters

Search results

3 item(s) found Sort by
  1. Norvège- L’île Jan Mayen: grande pêche et rivalités frontalières maritimes dans l’Atlantique Nord arctique

    Publishing date:

    March 13, 2020

    Minuscule île volcanique glacée et inhabitée, l’île Jan Mayen se trouve dans l’Atlantique-Nord au dessus du cercle polaire et au large de la côte orientale du Groenland. Elle fut longtemps située dans un angle mort géopolitique, entre deux colonies danoises, le Groenland et l’Islande. Trois phénomènes vont contribuer à son réveil géopolitique au XX em siècle. La création d’un Etat norvégien indépendant de la Suède en 1905, qui cherche à affirmer sa puissance en prenant possession de l’île en 1929. La Seconde Guerre mondiale puis la Guerre froide qui font de tout l’Atlantique-Nord un lieu d’affrontement majeur, alors que l’Islande voisine devient indépendante du Danemark en 1944. Enfin, depuis les années 1970, la course à la mer des Etats littoraux qui cherchent à étendre leur souveraineté – et donc contrôler - leurs voisinages maritimes et leurs ressources. La fixation des ZEE autour de Jan Mayen fut conflictuelle et nécessita les arbitrages de la Cour Internationale de Justice de La Haye. Dans ces parages, les frontières (ZEE) ne sont définitivement fixées entre la Norvège, le Danemark et l’Islande qu’entre 1981 et 1993. Au total, la possession de cette toute petite île de 377 km² permet à Olso de contrôler une immense ZEE de 273 000 km².

    Associated tags:

  2. Norvège- Stavanger. De la « ville du pétrole » à la « ville de l’énergie »

    Publishing date:

    September 12, 2019

    Sur la côte sud-ouest du pays, la ville de Stavanger est associée dans l’imaginaire collectif norvégien au pétrole puisqu’on l’appelle d’ailleurs « Olje Byen », la « ville du pétrole ». En position relativement marginale jusque dans les années 1970, la ville et sa région urbaine se hissent aujourd’hui au 3ème rang des agglomérations norvégiennes. Elles ont en effet connu depuis une dynamique démographique, économique et urbaine exceptionnelle portée par le boom des hydrocarbures offshore, qui a fait de la petite Norvège un des États européens les plus riches. Aujourd’hui, la cité cherche à sortir du « tout-pétrole » en s’affirmant comme la « ville de l’énergie » afin de diversifier son économie et de tenir compte de nouvelles attentes sociétales et environnementales.

    Associated tags:

  3. Oslo (Norvège): le projet de Fjord City, des mutations urbaines et architecturale emblématiques.

    Publishing date:

    April 26, 2018

    Ville-capitale d’un petit Etat de 5,3 millions d’habitants, Oslo a connu ces dernières décennies de profondes mutations de son front de mer grâce au projet Fjord City. Cette reconquête, associée à des opérations urbaines et architecturales novatrices, symbolise le dynamisme de cet Etat rentier scandinave dont la prospérité est fondée sur les hydrocarbures. Si ce processus est moins connu que celui des Emirats Arabes Unis ou des autres pays du Golfe persique, il est spectaculaire à l’échelle du pays. Il témoigne de l’insertion réussie d’une Norvège, longtemps marginale et dominée par le Danemark ou la Suède, dans la mondialisation contemporaine et emblématiques de la volonté d’Oslo d’intégrer le club des nouvelles villes-monde.

    Associated tags: